Conférences et Workshops 2017

Programme des Conférences et du Workshop du Samedi 28 janvier 2017 :

De 10h30 à 12h30

CONFERENCE : Décret d’application de la nouvelle Gouvernance et de la nouvelle Représentativité, vers quoi va-t- on ?

Le 4ème volet de la feuille de route du gouvernement français, face aux difficultés nouvelles des taxis, contribue à limiter les frictions concurrentielles en dotant la profession d’une structuration nouvelle. En quoi consiste cette restructuration ?

De 13h45 à 14h30

WORKSHOP : Société YUSOFLEET : Comment YusoFleet équipe-t-il les taxis du Luxembourg face à Uber ?

Frédéric Cino, Manager à Webtaxi, témoigne du contexte économique et légal des taxis luxembourgeois sous la menace de l'arrivée d'Uber en 2017. Il explique pourquoi il était nécessaire pour Webtaxi en tant que leader national de s'adosser à une start-up telle que YusoFleet.

Il explique comment la rupture technologique et l'expertise en "expérience utilisateur" (UX) apportées par Yuso a aidé Webtaxi à adapter son offre aux nouveaux standards du transport de personne à la demande.

Intervenants : Monsieur Frédéric CINO, Manager WEBTAXI et Monsieur Benoît RICHARD, PDG YUSOFLEET

De 15h00 à 17h00

CONFERENCE : La place du Taxi dans les différentes capitales européennes

Ce débat, animé par Monsieur Wim FABER, Senior Editor Representing Taxi & Mobility Intelligence (Web-news), réunira un représentant notoire du taxi de chaque ville suivante : Londres, Amsterdam, Barcelone, Bruxelles, Genève, Lisbonne, Madrid, Neuchâtel et Paris bien sûr. Ils diront comment la profession s’est comportée, dans leur ville et leur pays, face à la concurrence nouvelle des plateformes du type Uber.

De 17h20 à 17h55

POINT PRESSE :

Les représentants des supports de presse professionnelle Taxi viendront s'exprimer sur l'analyse du marché des Taxis.

Un regard de l'extérieur mais un regard averti qui peut intéresser les chauffeurs de Taxis et tous ceux qui souhaitent œuvrer pour cette profession.

Programme des Conférences et des Workshops du Dimanche 29 janvier 2017 :

De 10h30 à 12h30

CONFERENCE : La Loi Grandguillaume, explication de texte.

C’est une loi ambitieuse qui tend à réguler les pratiques concurrentielles des transporteurs publics particuliers de personnes (Taxis, VTC et Loti), dit T3P. La concomitance de la 13e édition du salon et de la promulgation de la loi est une très bonne occasion de la commenter et l’expliquer dans ses applications pratiques.

De 13h45 à 14h10

WORKSHOP : Société QUP WORLD : Taxis vs Plateformes : Reprendre le pouvoir par les armes ... technologiques !

A l'heure de la digitalisation des différents métiers, le secteur du transport a connu le choc des plateformes, QUp propose de redonner le pouvoir aux flottes locales, en leur mettant à disposition toutes les armes digitales (application mobile, site web, dispatch automatique, etc..) dont bénéficient les grandes plateformes, à un tarif accessible. Le tout en marque blanche, avec votre logo et votre identité de groupement.

Intervenants : Victor NGO - Directeur Général & Co-fondateur QUp World et Yann AZRAN - Directeur Opérations & Déploiement / Région Europe

De 14h15 à 14h40

WORKSHOP : INTUIT QUICKBOOKS : La digitalisation au service des Taxis : des revenus maximisés, des gains de temps, une gestion optimisée.

Cet atelier présentera la collaboration du BAT Expertaxi, cabinet d'Expertise Comptable spécialisé dans les taxis avec plus de 900 clients, avec la société Quickbooks Intuit, leader mondial pour les solutions comptables et de gestion en ligne. Nous présenterons au cours de l'atelier comment ce partenariat va permettre d'accompagner la transition numérique des taxis, grâce au double gain revenus et temps, pour une gestion optimisée.

Intervenants : Monsieur Philippe NOULIN, Responsable Développement QUICKBOOKS INTUIT; Monsieur Guy MOUYAL, Expert-Comptable-associé BAT-EXPERTAXI.

De 15h00 à 17h00

CONFERENCE : Le taxi est-il toujours un métier d’avenir ?

Beaucoup de chauffeurs de taxi se sont sentis découragés ces derniers temps et certains ont même pensé arrêter le métier. Pour la première fois, depuis la création du salon en 1998, la demande de la clientèle de taxi a baissé; les centres de formation se plaignent d’une nette désaffection des prétendants à leurs cours ; les pouvoirs publics ont beaucoup de mal à organiser une saine concurrence entre taxis, VTC et Loti. Alors peut-on toujours conseiller aux jeunes et aux autres de devenir chauffeur de taxi ?